Actualités

Workshop organoïdes du CRNL : une belle réussite !

Cerebral organoid

Le CRNL a organisé le 11 décembre 2023 un workshop dédié aux organoïdes cérébraux. Cette journée a été soutenue financièrement par le CRNL, l’UFR Biosciences de l’Université Claude Bernard Lyon 1, la Société Française de Biologie du Développement et la société StemCell.

Il y a eu 112 inscrits dont 70 hors CRNL provenant de laboratoires lyonnais, clermontois, parisiens et italiens !

Une journée riche en apports théoriques qui a également permis de faire un panorama de la recherche lyonnaise sur les organoïdes.

De beaux échanges et des collaborations en perspective !

Les secrets de nos rêves

Le Secret de Nos Rêves

La mémoire des rêves... Que se passe-t-il dans notre tête, dans notre cerveau, lorsque nous rêvons ? D’où viennent-ils ? Plongez dans vos rêves avec Perrine Ruby, de l'équipe PAM, et responsable du projet « Sommeil, rêve et cognition », pour les comprendre, pour les analyser, et pour les utiliser.

Une toolbox made in CRNL

Logo physio

Valentin Ghibaudo, Samuel Garcia et l'équipe CMO ont publié un article présentant une toolbox codée en python, permettant le traitement automatisé du signal électrocardiographique et du signal respiratoire chez l'humain et le rongeur, donnant accès à des métriques respiratoires, de variabilité de la fréquence cardiaque, et d'arythmie sinusale respiratoire.

Au-delà de la parole : explorer la diversité de la voix humaine

David Reby

En combinant des sons complexes, la parole nous permet de communiquer efficacement une quantité et une diversité impressionnantes, voire illimitées, d’informations. Cependant, nos prouesses vocales se limitent-elles au langage parlé ? Sommes-nous capables de produire des sons encore plus complexes que la parole ? C’est à cette question qu’ont répondu des chercheurs et chercheuses de l'équipe ENES du CRNL, du laboratoire DDL à Lyon, et de trois universités européennes (Suède, Royaume-uni, Pologne). Ces résultats viennent d’être publiés dans la revue iScience le 17 novembre.

Le sommeil fractionné des manchots : une adaptation remarquable

Manchot © Paul-Antoine Libourel

Un article de Paul-Antoine Libourel (SLEEP) dans la revue Science.

En Antarctique les manchots à jugulaires, tout en protégeant leurs œufs des prédateurs, accumulent d'importantes périodes de repos par le biais de milliers de micro-sommeils de quelques secondes. Des scientifiques ont enregistré pendant plusieurs jours le sommeil des manchots à l'aide d'un dispositif miniature de collecte de l'activité cérébrale. Leurs découvertes, ont révélé une stratégie évolutive étonnante pour concilier le sommeil et la vigilance, ouvrant de nouvelles perspectives sur la compréhension du sommeil.

Soutenance de Thèse de Siloé Corvin

Siloe Corvin

"Comprendre les pleurs des nourrissons : comment les adultes apprennent à reconnaître la douleur des bébés” 


Soutenance de thèse en français devant le jury constitué de Clara Suied et Pierrick Poisbeau (rapporteurs), Louise Goupil (examinatrice), Stéphanie Mazza (présidente du jury) et ses 3 encadrants Roland Peyron, Nicolas Mathevon et Camille Fauchon.

le vendredi 22 décembre à 9h, Faculté des Sciences et Techniques de Saint-Etienne, 

Arrivée d'une nouvelle Doctorante

photo de Solène

Solène Grenouillet nous a rejoint en octobre. Après l'obtention de son diplôme de Kiné (MKDE) et d'un master de sciences et techniques des activités physiques et sportives parcours handicap neurologique, elle intègre l'école doctorale SIS de l'Université de Saint-Etienne afin de travailler sur les douleurs neuropathiques du cancer et leur traitement par rTMS.

Que disent les pleurs de bébé ?

Bébé qui pleure

Le pleur est le signal par lequel les bébés communiquent vocalement avec leurs parents et les autres personnes qui s'occupent d'eux au cours des premiers mois de leur vie. Mais que nous disent réellement les pleurs d’un bébé ? Malgré l'intérêt universel pour cette question, nos connaissances restaient jusqu’alors sans base scientifique établie. Les équipes ENES et Neuropain du CRNL en collaboration avec le laboratoire SAINBIOSE ont relevé le défi de répondre à cette question. Si chaque pleur présente des caractéristiques individuelles propre à l’enfant, rien ne permettrait de distinguer sa cause – faim, inconfort, isolement – ni s’il s’agit d’un pleur d’une fille ou d’un garçon. En revanche les caractéristiques acoustiques du pleur sont bien corrélées au niveau de détresse dans lequel se trouve l’enfant, incitant le parent ou l’adulte à réagir. Ces résultats sont publiés dans la revue Communications Psychology.

Interview de Frédéric Haesebaert, nommé PU-PH

Frédéric Haesebaert

A l’occasion de la nomination du Pr. Haesebaert, le CH le Vinatier s’est entretenu avec ce professionnel lors d’une interview. Le nouveau Professeur Universitaire - Praticien Hospitalier, chef de service en psychiatrie de l’adulte au pôle Centre Rive Gauche (service SUR-CL3R et PEPS) et membre de l’équipe de recherche PsyR2 du CRNL, leur a généreusement ouvert les portes de son riche et passionnant parcours professionnel.

Transition Ecologique Inserm

Logo Club Eco CRNL

Le Groupe Science et Climat du CRNL vous informe : l’Inserm s'active sur le plan "transition bas carbone" et cela commence par un audit RSE (responsabilité sociétale des entreprises) de certains centres de recherche. Certains,... et surtout le nôtre !

Le dernier papier de la collaboration entre ENES et NeuroPain

Individual vocal signatures in baby cries

Infant cries convey both stable and dynamic information about age and identity

Individual vocal signatures in baby cries. a Distributions in 2D acoustic spaces of baby cries with each color representing an individual baby identity suggest idiosyncratic vocal properties at each age (N = 39201 cries including 4580–12399 cries per age, 327–4140 cries per baby

Le rôle complexe du cannabis dans la psychose

Logo équipe PSYR2 du CRNL

L'équipe PSYR2  a mis en évidence le rôle complexe du cannabis dans la psychose dans une revue du groupe Lancet. Parmi ces consommateurs de cannabis atteints de psychose, certains symptômes sont exacerbés (hallucinations, délires), tandis que d’autres sont atténués (repli, isolement social), en comparaison avec des non-consommateurs.

Frontiers in Behavioral Neuroscience - Appel à contribution

Frontiers logo

Frontiers in Behavioral Neuroscience - Motivation and Reward

Appel à contribution pour le numéro spécial Frontiers “ La motivation vue à travers le kaléidoscope de la pluridisciplinarité et à toutes les échelles du vivant : vers l’émergence de nouveaux paradigmes théoriques et perspectives translationnelles