TRAJECTOIRES

Evaluer, comprendre, soutenir les trajectoires motrice, perceptive et sociale
Objectifs

Notre projet de recherche est centré sur les dysfonctionnements des patients. Cette recherche translationnelle est repensée du patient vers la recherche et au bénéfice du patient. Il s'agit d'identifier les besoins du PATIENT pour construire des projets de recherche  participative ciblant les mécanismes sous-jacents, le diagnostic et dépistage, le pronostic et la rééducation des troubles , afin d'améliorer l'autonomie, la réussite d'activité et la participation sociale.

Ressources humaines

 

Méthodes et techniques

Nos apports méthodologiques et techniques concernent les niveaux d'approche fonctionnels de la motricité, de la perception et des interactions humaines, notamment en lien avec les plate-formes Mouvement et Handicap et Cognitoscope.  Les méthodes d'enregistrement comportementales sont donc centrales à notre activité : enregistrement du mouvement, analyse de la marche, posturologie, analyse de la motricité oculaire, tests psychophysiques et évaluations neuropsychologiques.Certains de nos projets impliquent aussi des techniques d'enregistrement de signaux physiologiques, d'imagerie cérébrale (TEP, TEP-IRM, IRM, IRMf, MEG), des enregistrements EEG (simple ou dual), des protocoles de stimulation cérébrale (TDCS, TMS), dou es méthodes pharmacologiques.

Projet de recherche

Nos projets de recherche s'organisent selon 3 axes principaux: 1) Cognition motrice et autonomie, 2) Perception et appréhension de l'environnement, 3)  Compréhension et développment de la cognition sociale.  + l’axe concernant la cognition motrice se propose d’améliorer l’autonomie des patient en développant des approches concernant de la motricité périphérique à l'intention. Il s’agit aussi bien d’utiliser l’imagerie motrice pour améliorer la fonction manuelle de patients tétraplégiques que d’explorer les troubles de l’intention survenus à la suite d’une lésion cérébrale. + l’axe concernant la cognition spatiale vise à évaluer les troubles neuro-développementaux et acquis de la perception afin de développer de nouvelles méthodes visant à améliorer les représentations corporelles, de l’espace, des objets et des messages traités. + l’axe concernant la cognition sociale aborde un large spectre du paucirelationnel aux expertises sociales. Il s’agit d’une part de développer des méthodes pronostiques et diagnostiques pour els patients en réveil de coma, et d’autre part d’évaluer les composantes de la cognition sociales afin de proposer des méthodes et de développer les capacités empathiques et prosociales.

Contact

Sonia Alouche