Mémoire de peur : les réseaux cérébraux se réorganisent au cours du temps

© Philippe Litaudon/Chloé Hégoburu

Des chercheurs du CRNL et du CERMEP ont publié les résultats de leurs recherches sur la mémoire de la peur dans le Cerebral Cortex du 20 octobre 2021.

Les mémoires de peur sont particulièrement fortes et résistantes à l’oubli malgré le temps qui passe. Grâce à une méthode d’imagerie cérébrale initialement développée pour les études chez l’humain, les scientifiques ont recherché, sur un modèle animal, si les réseaux cérébraux servant de support aux mémoires de peur se réorganisent au cours du temps. Leurs résultats, publiés dans la revue Cerebral Cortex, montrent que si la mémoire récente active un réseau cérébral très étendu, celui activé par une mémoire de peur ancienne est limité au cortex sensoriel.

Lire l'article du CNRS

Pour en savoir plus :
PET metabolic imaging of time-dependent reorganization of olfactory cued fear memory networks in rats.
Mouly A-M, Bouillot C, Costes N, Zimmer L, Ravel N, Litaudon P
Cerebral Cortex 20 octobre 2021. https://doi.org/10.1093/cercor/bhab376

© Philippe Litaudon/Chloé Hégoburu